Texte chantier du patrimoine

Fin septembre 1914, le front se stabilise. Plessier-de-Roye se situe sur la première ligne française, sous le feu des Allemands. Installés sur la butte du Plémont (163 m) d'où ils dominent le front français, ils construisent des tranchées, des fortifications, des abris avec installations électriques qui résistent aux bombardements. Le village est libéré en mars 17 suite à leur recul. Le 9 juin, après 9 heures de lutte héroïque et 14 assauts, il tombe de nouveau aux mains des Allemands qui veulent aller vers Paris. Il est libéré le 21 août par les artilleurs marocains de l’armée du général Humbert.

L'église, le château en ruine (laissé en l'état par les propriétaires pour mémoire) et le Plémont portent encore les traces de ces combats.

 

Ce texte a été réalisé par les élèves de 3ème 6 SEGPA Louise Michel Roye Année 2013/2014

Il est visible par le biais d'un QR code sur la silhouette implantée sur le site. Cette action a été réalisée dans le cadre d'un chantier du Patrimoine.

 

  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.
  • Partager sur Google+.