Un musée à ciel ouvert

 Entre la Somme et le Chemin des Dames, la Ligne Rouge vous propose la découverte d’un véritable musée à ciel ouvert des traces de la première guerre mondiale, autour de l’ancienne ligne de front.

Une ligne rouge sur les traces de la Grande Guerre, entre la Somme et le Chemin des Dames

De Crapeaumesnil à Vingré, en passant par Noyon et Rethondes, la Ligne Rouge vous propose la découverte d’un véritable musée à ciel ouvert des traces de la première guerre mondiale, autour de l’ancienne ligne de front.

Autour de l’ancienne ligne de front, le Musée Territoire 14-18 vous permet d’appréhender plusieurs aspects de ce conflit qui a façonné un paysage et marqué une population.. 

La ligne de front, dite stabilisée, a coupé le territoire en deux de septembre 1914 à  mars 1917. Au nord la zone occupée par les allemands, au sud l’arrière front français, entre les deux, la guerre des tranchées et le « no man’s land ».  Afin de comprendre cette fracture territoriale, le parcours de la Ligne Rouge vous emmène sur cette ligne de front, de Crapeaumesnil à Vic-sur-Aisne. Suivez les panneaux routiers, et découvrez le réseau des sites de mémoire du musée à ciel ouvert !

  

Des sites de mémoires 14-18, des parcours thématiques sur les traces des poilus pour comprendre le conflit ...

Butte des Zouaves - © Oise Tourisme / Grégory Smellinckx

Découvrez des moments forts de la vie quotidienne bouleversée aux fusillés pour l’exemple, de la signature de l’armistice à la reconstruction autour de sites emblématiques tels que Vingré, Noyon, Rethondes.

Seul, entre amis ou en famille, partagez cette histoire en parcourant le territoire et la Ligne Rouge, ancienne ligne de front : des visites inédites de carrières, lieu de cantonnements des soldats, des circuits thématiques sur les lieux des conflits et des vidéoguides pour faire revivre la vie à l’arrière et l’occupation allemande dans ces villages dévastés parfois à plus de 80 %

Noyon_Cathédrale (Agrandir l'image). Cathédrale de Noyon - © Cap région éditions

  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.
  • Partager sur Google+.